Ce qui brûle ne saurait brûler

Ce qui brûle ne saurait brûler

1638 687 Juliette HUZE

Retrouvez-nous dès maintenant sur Linkedin !

Centres commerciaux, stades, musées, tunnels, Gesop sécurise tous ces lieux. L’objectif est toujours de proposer des solutions discrètes mais surtout efficaces et certifiées. Ainsi, si vous passez par la boutique Adidas du Forum des Halles, du côté de la Fondation Louis Vuitton ou encore au stade Vélodrome de Marseille, vous n’avez surement pas remarqué les équipements Gesop.
Pourtant, ils sont là, discrets et efficaces. L’efficacité, justement, comment Gesop s’en assure-t-il ?

Chaque solution proposée est minutieusement testée avant d’être déclarée opérationnelle. Ces essais sont des moments décisifs et rares pour Gesop.


Nouveau produit, nouvel essai

Un essai au feu, ce n’est pas comme un rendez-vous chez le médecin. L’attente est longue, plusieurs mois. Des mois que Gesop passe à développer, créer et perfectionner son produit avant de pouvoir enfin l’amener vers le laboratoire. C’est dans un complexe à Champs-sur-Marne, en avril dernier, que s’est déroulé le test au feu du rideau métallique irrigué T120W. Ce rideau en acier de 3 mètres de haut devait subir une mise à l’épreuve de 4 heures pour obtenir les certifications HCM120 et CN240. L’expérience dura finalement 6 heures. Plus de 360 minutes durant lesquelles le rideau fut exposé aux flammes dans le four Vulcain du CSTB, dont la température intérieur a atteint  1200°C. Ce rideau métallique irrigué T120W a donc été certifié seul rideau EI360 !

« L’atout principal de Gesop est de proposer uniquement des solutions coupe-feu certifiées aux normes françaises et européennes. »

Ainsi que nous l’explique Patrick Forestier, lors d’essai au feu sur ce type de rideau coupe-feu métallique irrigué, l’eau est considérée comme l’élément clé de résistance à la chaleur. Empêchant l’acier de monter en température, elle est diffusée en continu le long du rideau. Au préalable, plusieurs capteurs sont placés à différents points de la paroi pour calculer la température. On a ainsi pu constater que l’irrigation mise en place permet au tablier de ne pas dépasser les 100°C. Ce rideau irrigué, testé au mois d’avril, est le seul sur le marché a n’être composé que d’une simple peau, soit une seule feuille d’acier et irrigué uniquement sur une face du tablier.

Lors d’un essai au feu, le rituel est le même : les trois premières minutes sont décisives. Puis vient la première demi-heure, raconte Patrick Forestier, Directeur Général, qui gardant à l’esprit qu’un essai peut toujours échouer, avoue sa satisfaction que 100% des tests au feu de Gesop aient été concluants et aient abouti à l’obtention de la fameuse certification.

C’est alors l’aboutissement de plus de 6 mois de travail en moyenne. Et un crédo : l’atout principal de Gesop est de proposer uniquement des produits certifiés aux normes françaises et européennes. Que signifie ces certifications ?


Exigence matérielle

L’arrêté du 22 mars 2004 relatif à la résistance au feu des produits, ouvrages et éléments de construction a mis en application le classement européen des Euroclasses. Avec deux lettres principales. D’abord le E, pour l’étanchéité aux flammes et aux fumées, est la capacité à empêcher la propagation de celles-ci. La durée étant exprimée en minute, E360 signifie une étanchéité aux flammes aux fumées pendant 6 heures. Le I, pour l’isolation thermique, est la capacité de résistance à la chaleur, garantissant une température moyenne maximum de 140°C sur la face opposée au feu. La durée est exprimée de la même façon. Ainsi, la certification EI360 prend tout son sens.

Cependant, plusieurs problématiques se dégagent du fonctionnement de ces solutions. La première, environnementale, est la très forte utilisation d’eau par les systèmes irrigués existants sur le marché. Gesop apporte ici une réponse en divisant par 3 la quantité d’eau nécessaire à l’irrigation de ses solutions. Le rideau T120W s’inscrit dans cette démarche et complète ainsi cette nouvelle gamme de solutions coupe-feu irriguées.

Mais la question environnementale ne s’arrête pas là, Gesop s’engage également à ne pas utiliser dans ses dispositifs des matériaux classifiés CMR (Cancérogène, Mutagène, Reprotoxique), tel que la fibre minérale céramique. Aussi, l’équipe R&D s’attelle sans relâche à la difficile tâche de savoir aujourd’hui ce qui sera reconnu comme nocif d’ici 20 ans.

S’ajoute à cela la problématique économique, pour le rideau T120W nouvellement certifié EI360, la combinaison d’une irrigation réduite sur une seule face et la conception d’un tablier simple peau représente un gain économique notable pour nos clients.

C’est grâce à cette abnégation, ce sérieux et cette innovation constante, que Gesop propose des solutions toujours plus performantes dans leur fonctionnement et, avant tout, une gamme de produits certifiés et fiables. A l’image de ce rideau EI360, totalement inédit sur le marché.

Restez informés de nos dernières nouveautés !

Pour protéger des flammes votre bâtiment ou établissement avec des solutions testées et sécurisées, contactez-nous via le formulaire suivant.


(cf. Politique de confidentialité)

Laisser une réponse

Nous contacter

Vous souhaitez nous contacter pour :










 


(cf. Politique de confidentialité)