Levée de rideau sur les salles de spectacle

Levée de rideau sur les salles de spectacle

1638 687 AdminWeb

Retrouvez-nous dès maintenant sur Linkedin !

L’opéra, le théâtre, la danse, la musique… l’art vivant a toujours eu cette magie de l’instant, cette capacité à faire vivre des moments uniques et extraordinaires. Des moments que Gesop s’efforce de rendre toujours plus sécurisés.

Dans la fourmilière d’une salle de spectacle, chaque prestation est gérée à la seconde près. Que ce soient les techniciens ou les artistes, tous s’affairent afin de divertir plusieurs centaines de fans. Aussi impressionnantes que grandioses, les infrastructures qui accueillent le public s’articulent en parties distinctes. Il y a la scène, les loges, les coulisses, les balcons, le parterre… Autant de lieux difficiles à protéger.

En témoignent notamment deux incendies : celui qui abîma la salle et la scène du théâtre Mogador en 2016 et celui qui ravagea presqu’entièrement l’Élysée-Montmartre en 2011. Ces sinistres évènements ont nourri la réflexion : comment protéger toujours mieux du feu les spectateurs et le patrimoine architectural ?


Isoler pour mieux protéger

Gesop s’est donné pour mission de minimiser les risques de propagation du feu et donc d’impact des incendies sur les bâtiments et les personnes. Pour ce faire, nos équipes s’attachent depuis toujours à trouver des solutions de compartimentage adaptées à la composition particulière des salles de spectacle.

C’est là que le rideau souple de compartimentage FiberShield P entre en scène. Conforme à l’article L63 pour les établissements de type L, il respecte les obligations liées à un dispositif d’obturation de la baie de scène, protégeant le public du risque incendie. Une solution Gesop choisie en 2012 par l’Opéra Royal de Versailles, avec une baie de scène de 14 mètres de large et 12 mètres de haut, au-devant d’une salle qui contient jusqu’à 768 places assises réparties sur 5 niveaux.

S’adapter à ce type de lieu n’est pas une mince affaire. Il est dans ces cas nécessaire de travailler avec les différents intervenants dont les architectes des bâtiments historiques, le régisseur et le conservateur du site. Ainsi que nous l’explique Patrick Forestier, directeur général de Gesop : « Les solutions coupe-feu doivent se fondre dans le lieu, respecter le caractère historique et artistique, tout en protégeant les personnes et le bâtiment en cas d’incendie ».

« Les solutions coupe-feu doivent se fondre dans le lieu, respecter le caractère historique et artistique, tout en protégeant les personnes et le bâtiment en cas d’incendie. »

La scène, bien que centrale, n’est pas le seul élément à protéger. Les couloirs principaux en circulation horizontale doivent être majoritairement recoupés lorsque la distance menant aux issues de secours est trop importante. Gesop propose alors des portes Titanium qui, selon les dimensions des ouvrages à réaliser, ont une résistance au feu allant du E30 à E120.

Toutes les solutions, conçues et réalisées par Gesop respectent les normes existantes et intègrent la problématique d’évacuation rapide des personnes sur place.


L’importance des solutions DAS

Parce qu’en cas d’incendie la rapidité d’intervention est primordiale, Gesop propose un large éventail de dispositifs efficaces à refermeture automatique reliés au système de sécurité incendie (nommés DAS, ou Dispositif Actionné de Sécurité). Ces dispositifs sont obligatoires dès lors qu’une fermeture résistante au feu doit être maintenue en position ouverte pour des raisons d’exploitation. Conformes à la norme NF S 61-937, ils sont déclinés en fonction de la solution technique à manœuvrer, permettant un actionnement rapide et automatique de celle-ci.

Les portes B212 et W2GL, sont des portes battantes et portes va-et-vient, à un ou deux vantaux de grandes dimensions, coupe-feu jusqu’à EI120. Elles peuvent toutes deux être équipées d’un dispositif de retenue télécommandable et d’un système de verrouillage débrayable en cas d’évacuation du public.

Il y a aussi la C112GPVV, porte coulissante à un vantail à translation horizontale qui intègre un bloc-porte à deux vantaux va-et-vient. Coupe-feu jusqu’à EI120, elle respecte également les normes DAS NF S61-937.

Enfin, Gesop propose une large de gamme de rideaux verticaux, à fermeture automatique pour l’obturation des baies de compartimentage.

Ces dispositifs, combinés à un cheminement vers la sortie clair et visible, permettent d’éviter au maximum les risques de panique lors des évacuations en cas d’incendie.

Dans ces lieux magiques, il faut parfois marier gigantisme et discrétion. Car au cœur des salles de spectacles, l’accès aux réserves pour les décors impose souvent des portes coupe-feu de très grande dimension, justifiant de performances acoustiques, pouvant être maintenues en position ouverte en dehors des représentations et fermées pour des questions de protection des œuvres. Là encore, tel Cyrano, Gesop relève le défi.

C’est pourquoi les plus grands lieux de spectacle ont fait appel à Gesop : la Philharmonie de Paris, le théâtre de la Gaîté, le théâtre de l’Odéon, la cité musicale sur l’île Seguin, le théâtre des Champs-Élysées, sans oublier l’Opéra Bastille, où ont été installés 23 rideaux monumentaux EI120 aux dimensions impressionnantes (28 mètres de longueur sur 13 de hauteur) et d’un poids avoisinant les 40 tonnes.

Restez informés de nos dernières nouveautés !

Si vous aussi vous souhaitez pour vos salles de spectacle bénéficier de l’expertise Gesop, contactez-nous via le formulaire ci-dessous.


(cf. Politique de confidentialité)

Laisser une réponse

Nous contacter

Vous souhaitez nous contacter pour :










 


(cf. Politique de confidentialité)